samedi 23 juillet 2016

J'ai vidé mon pochon de larmes

Je suis tellement déçue qu'on n'ait pas été appelé à l'été! L'espoir nous avait été impulsé il y a plus d'un an pour se figurer que nous pourrions être parents au premier trimestre de 2016 et il se trouve déçu.

Nous avons réalisé la chambre bébé depuis 9 mois et pour la première fois, j'ai ressenti le manque en y entrant alors que dans notre parcours d'adoption, elle a toujours symbolisé l'avenir. Cette pièce a longtemps était celle en attente, en bazar, puis elle a été investie en chambre d'amis une fois le deuil de l'enfant biologique passé. Quelques années après, elle est devenue celle pour le futur bébé mais comme nous allons déménager, son sens vient de s'estomper. Je ne sais même pas si notre enfant la connaîtra (la remplira). Émotionnellement sensible, suite à ma journée de travail de jeudi, l'idée a contribué a y vider mon pochon de larmes (c'est quand même moins lourd qu'un sac).

Je crois que le trop plein s'est manifesté car même dans mes estimations les plus longues, l'attente de l'Appel n'allait pas aussi loin. J'ai maintenant complété mon calendrier professionnel jusqu'à fin octobre. J'avais déposé des petits chaussons en laine au bureau, je vais les ramener à la maison. J'avais plaqué une affiche de bébé à côté de mon poste de travail, je l'ai arrachée.



Au travail, je temporisais la prise des dossiers à traiter à moyen terme, maintenant, je ne dis plus grand chose car je suis moi-même dans le doute. Une collègue m'a blessée avec une phrase que j'ai trouvé injuste et déplacée : "Écoutes on ne va pas faire en fonction de ton adoption. Ça fait deux ans que tu nous dis que tu vas bientôt être maman maintenant et c'est pas le cas !" (vive la réunion de service!) Ses mots, je les ai trouvés profondément piquants. Assez sidérée, j'ai osé une petite montée sur mes ergots du style: "Écoutes ce que tu dis est inexact mais en effet, ça fait 6 mois que je pense devenir maman". Je ne lui ai pas dit combien elle m'avait fait mal ce jour là. Elle n'a pas idée de ce qu'est attendre un enfant aussi longtemps et sur une durée indéterminée. J'ai en effet réalisé qu'on a comptabilisé presque autant de temps en PMA qu'en démarche d'adoption. 

Malgré le ton de l'article de ce jour, l'adoption faite de rencontres avec d'autres couples, une solidarité, ponctuée par des rendez-vous à l'ASE permettant de se projeter, a été une fois l'agrément passé, une route agréable. Il n'y aura quasiment rien à en évacuer en terme de tristesse. 

Hier, mon pochon de larmes est d'ailleurs redevenu sec avec les paroles apaisantes d'autres collègues. Je me suis ré ancrée dans le présent et tournée (un peu) vers l'avenir. J'ai fait les soldes enfants en achetant trois habits mixtes et mi saison, en taille 12 mois. Ils pourront servir en tout temps sauf en hiver comme cela, je prévois large pour une arrivée en 2016 (si je pouvais je croiserais les doigts en l'écrivant).

20 commentaires:

  1. Courage ! L'attente est très très dure, avec des gros bas, puis des remontées !
    Je te souhaite que l'appel magique arrivera vite

    RépondreSupprimer
  2. pas facile cette derniere ligne droite, encore moins si on vous avait mis cet espoir d'un appel proche dans vos coeurs. j'espère que vous saurez trouver encore un peu de resilience et d'espoir pour tenir le coup jusqu'au coup de fil. quand à ta collegue, c'est tellement petit et égoiste comme réponse, peut etre s'en rendra t elle compte un jour, mais sinon faut s'en mettre à distance.... pleins de pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'espoir était proche depuis un petit moment mais il ne s'est toujours pas concrétisé. Vous pouponnez votre petit garçon? Oui nous avons toujours de l'énergie pour attendre mais à un moment l'eau déborde du vase.
      Ma collègue ne s'en rendra pas compte non car je ne lui en ai pas parlé et en ce moment en parler est trop sensible.

      Supprimer
  3. Bon courage miss pr lattente encore je compatis pleinement je croise pour un appel rapide
    Nous en sommes quau debut mais aujourd'hui une association en qui on avait mis qques espoirs nous a repondu par la negative cest pas evident tout ca je suis avec toi miss bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince pour cette OAA qui ne vous prend pas ...Vous vous orientez vers quel pays? Pas de possibilité d'adoption nationale via votre département?

      Supprimer
    2. Cetait une assoc pour pupilles de letat en france on voudrait fratrie de deux et cest rare même si nous sommes inscrits en france on va sans doute ouvrir a leurope de est on verra en septembre car avec lete cest au point mort...

      Supprimer
  4. Et nous aussi on croise tellement les doigts pour vous. Plein de bisous. Marion

    RépondreSupprimer
  5. Et nous aussi on croise tellement les doigts pour vous. Plein de bisous. Marion

    RépondreSupprimer
  6. Je suis si triste pour toi/vous.
    J'aurais tellement aimé une bonne nouvelle. C'est dur d'être patients.
    Je ne peux que comprendre ta souffrance. Quand nous avons construit notre première maison ( il y'a mtnt 4 ans), j'étais sure qu'elle accueillerait notre bébé et puis ça n'a pas été le cas. On l’a vendue. J'étais dépitée à l'idée de savoir que ce serait surement l'enfant de ce qui nous ont acheté la maison qui en profiterait (c'est peut-être surement le cas d'ailleurs...)
    Bref, reste confiante, même si je sais que c’est vraiment douloureux. Et ce n’est pas la société actuelle ni notre entourage bien trop souvent maladroit qui nous aide à aller bien.
    Sois forte. Chaque jour qui passe te rapproche un peu plus de votre enfant…
    Des bises.
    P.S. Si tu veux, on peut échanger nos numéros de tel si tu veux communiquer par sms ou même on peut s’appeler un de ces jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boupe et où en est votre adoption à vous?Je suis quasi sûre que ce BB ne connaitra pas notre maison actuelle mais tout à l'heure je ponçais les murs de sa nouvelle chambre et je trouvais cette idée douce.
      Nous vendons notre maison à un couple qui attend un enfant et la future maman pensait que nous avions un bébé car tout est installé.
      Je reste confiante oui.
      Tu as mon mail :-)

      Supprimer
  7. Mais c'est horrible de dire une chose pareille...
    Je suis tellement choquée.
    En tout cas j'espère que cette attente touchera bientôt à sa fin.
    Courage... Cela doit sembler si long...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que ce jour là l'empathie lui a fortement manqué et qu'en effet elle ne se rend pas compte de ce qu'est d'attendre des années à devenir maman.

      Supprimer
  8. Que c'est dur… Et ta collègue est une vraie conne. J'espère que ton coeur va bientôt de nouveau se remplir d'espoir et de courage. Bise.

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir,

    Ça fait du bien de temps en temps d'ouvrir les vannes afin de lâcher la pression. Nous savons bien ce qu'est l'attente,3 ans et demi d'agrément et le cg qui nous dit qu'il faut encore être patients... J'aurais plutôt tendance à ne pas acheter d'affaires de puériculture, peut être par superstition, mais surtout pour me protéger psychologiquement, la vue d'un petit lit me filerai vite le cafard... En revanche la chambre est prête, tout le bric à brac qui s'y trouve peut être débarrassé en moins de 15 min.
    Ta collègue est loin d'être fine, mais elle est aussi loin d'imaginer ce que tu traverse. Peu de collègues sont au courant de nos démarches, je n'en ai parlé qu'aux plus proches, à la commère qui voulait absolument savoir si nous comptions adopter, je lui ai monté le gros bateau de la fille qui est contre l'adoption 😂 Par contre, j'ai organisé mes traitements pma et même mes interventions chirurgicales afin de ne pas perturber l'organisation de mon équipe, mais le jour où j'aurais le coup de fil magique je n'aurais aucun scrupules à abandonner mes collegues quelques mois.

    Courage, il y a des moments "moins", j'en ai eu un il y a qq temps, après avoir passé une journée à écouter une personne (qui a pourtant connaissance de notre galère) parler de sa grossesse et de cette petite fille qui lui fait tellement mal quand elle bouge... tout en sirotant un petit verre (mais suis coincée aussi, paraît que le syndrome d'alcoolisation foetale ça n'existe pas 😠)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le CG nous nous avais dit de préparer, de prévenir l'employeur, de s'inscrire à la crêche etc il y a plus d'un an mais depuis des mois quasi aucune naissances sous X. Cette chambre peut donc s'installer rapidement chez vous. Ici, ironie du sort, il va falloir la démonter. J'ai aussi entassé beaucoup de choses dans la placard de la chambre et aussi dans le garage. Juste le lit la table et le matelas à langer et les peluches sont mises. Quoi que non pour faire les visites de la maison j'ai aussi positionné une gigoteuse.
      Oui ma collègue ne se rend absolument pas compte de ce que l'on vit, elle est plus que désagréable sur le sujet de l'adoption depuis quelques mois et me tacle dès lors que je demande à être seconder au cas ou d'ici quelques mois. Maintenant c'est très clair, quand je ne serai plus là et bien mon travail se débrouillera sans moi. Il y aura toujours des solutions pour reprendre mes dossiers professionnels :-)
      Les traitements PMA alors là c'était en fonction du cycle donc c'est ma démarche de parentalité que j'avais priorisé. Je crois ne pas en avoir parlé d'ailleurs à part au sein de mon bureau. Parce que la PMA c'était des plus aléatoire. Si, j'ai envoyé des textos le jours de transferts des embryons pour indiquer qu'il y avait quelque chose. Les collègues attentives à mon retour était dans un esprit "vie en rose" quand je suis revenue. Elles y croyaient pour nous.

      Supprimer
  10. Oh que c'est vilain des mots pareils... Elle ne se rend absolument pas compte, et bien entendu cela ne l'excuse en rien.
    Qu'est ce que cela doit être déroutant de ne pas recevoir cet appel si attendu dans les "délais" espérés par vous et le CG. Comment te sens-tu aujourd'hui ?
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  11. Coucou la semaine dernière j'aurais dit tout va bien depuis j'ai passé un cap mais aujourd'hui je me suis retrouvée hyper sensible donc je crois pouvoir dire que c'est dur à vivre. Je me dit que ce sera peut être en 2017 même cet apparentement .

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font toujours plaisir :-)